Purifier l’air dans les chenils et les cliniques vétérinaires

Purifier l’air dans les chenils et les cliniques vétérinaires

Les maladies se propagent aisément quand les animaux se retrouvent confinés ensemble dans un même local. Les infections aéroportées peuvent alors se transmettre facilement de l’un à l’autre. Les odeurs peuvent aussi être cause de désagréments pour le personnel, des locaux adjacents recevant des visiteurs ou du personnel administratif. Les unités UV de Sanuvox sont la solution idéale pour détruire les contaminants aéroportés, tels que les virus et les bactéries, tout en réduisant de façon significative les fortes odeurs.

Le processus breveté Sanuvox éradique les bio-contaminants, tels que les moisissures, les bactéries, les virus, les germes et les allergènes ; ainsi que les odeurs chimiques et biologiques, comme celle de l’ammonique produite dans les endroits où les animaux sont gardés.

Les unités sont soit installées dans un conduit de ventilation soit disponibles en unité autonome.

ÉQUIPEMENTS UTILISÉS
Une unité autonome est dotée d’une soufflante de 300cfm, de filtres protégeant la soufflante et de 2 lampes UV ; alors qu’une unité insérée parallèlement au flot d’air dans le conduit de ventilation, est dotée de 4 lampes UV-C ayant chacune une section d’un pouce d’UV-V. Deux de ces sections sont masquées de papier aluminium. Si le procédé d’oxydation n’est pas satisfaisant, on ajuste l’oxydation en découvrant une section à la fois.

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

L’unité purifie l’air de recirculation de deux façons :
1. La section germicide UV-C détruit les contaminants biologiques dans l’air, tels que les virus, les moisissures et les bactéries.
2. La section oxydante UV-V oxyde les composantes chimiques présentes dans l’air par photo-oxydation. Certaines unités sont conçues pour être « ajustées » sur place, comme le Quattro (lien vers la page du produit).

INSTALLATIONS

ACTION SUR LES CONTAMINANTS BIOLOGIQUES ET CHIMIQUES

1-PHASE D’ACTIVATION O2 + O* –> O* +O*
Des photons énergétiques ultraviolets (170- 220nm) sont émis à partir d’une source à haute intensité permettant de décomposer les molécules d’oxygène en oxygène monoatomique activé.

2-PHASE DE RÉACTION O*+P –> PO
Les atomes d’oxygène activé (O*) sont alors mélangés au courant d’air à traiter et réagissent avec n’importe quel composé chimique à base de carbone-hydrogène ou de souffre en les réduisant par oxydations successives à des sous-produits inodores et inoffensifs. Si les contaminants aéroportés sont moins nombreux que les atomes d’oxygène activé, il y aura alors formation d’ozone (O3) suite à l’oxydation normale des molécules d’oxygène (O2).

3-PHASE DE NEUTRALISATION (aussi germicide) 03+UV(C) –> O2+OH* : O+O –> O2
La longueur d’onde (UV-C 254nm) pour la phase de stérilisation est bien connue pour ses propriétés hautement germicides. Le rayonnement ultraviolet sur les bactéries est abondamment documenté.

DÉCOMPOSITION CHIMIQUE

Ammoniaque NH3+OH* –> N2 + H2O

LES APPLICATIONS POSSIBLES

De nombreux bâtiments et établissements peuvent être équipés avec l’unité de purification de l’air Quattro, tels que les chenils, les refuges pour animaux, les laboratoires, les cliniques vétérinaires, ou les zoos et animaleries.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Combattre la fumée de cigarettes

Combattre la fumée de cigarettes

Les espaces réservés aux fumeurs, quoique souvent isolés des endroits publics, causent souvent des problèmes lorsque les odeurs se répandent à l‘intérieur. De plus, l’accumulation de fumée dans ces endroits réservés peut pousser certains fumeurs à s’en éloigner, alimentant alors d’autres situations problématiques.

Différentes solutions pour remédier à ces problèmes de fumée sont proposées par Sanuvox. En effet, installer des systèmes de purification de l’air permet de traiter l’air de ces pièces et d’éliminer les odeurs et la fumée, ainsi que la nicotine produite.

Contrairement à ses concurrents, Sanuvox n’utilise pas de coûteux filtres au charbon activé qui s’imprègnent rapidement de nicotine et de goudron. Le processus UV breveté réduit les odeurs et cristallise les gouttelettes de nicotine, lesquelles se retrouvent en poudre fine sur les filtres. Un taux de recirculation de 6 à 8 fois l’heure permet de choisir l’équipement approprié aux dimensions de la pièce.

ÉQUIPEMENTS UTILISÉS

Les unités de purification d’air aux UV autonomes sont dotées d’une soufflante de 300 ou 1000 cfm, de préfiltres pour protéger la soufflante, de lampes deux zones UV-C germicide et UV-V oxydante, doublée d’une lampe tout oxydante reliée à un détecteur de COV (composés volatils organiques).

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

L’unité purifie l’air de la pièce avec la lampe régulière 2 zones UV-C/UV-V. Lorsque le niveau de fumée augmente, conséquence de l’ajout de fumeurs dans la pièce, le détecteur de COV déclenche alors la seconde lampe oxydante pour une durée d’une minute, puis l’éteint. Ce cycle recommence à chaque minute tant que le niveau de polluant est élevé. Lorsque la concentration de fumée est réduite, le détecteur éteint la lampe oxydante laissant la lampe régulière terminer le travail.

COMPRENDRE LA CHIMIE

La fumée de cigarette ou de cigare est généralement composée de :

  • Cendres en suspension
  • Gouttelettes de nicotine
  • Composés chimiques

La cendre sera captée sur les filtres. Les gouttelettes de nicotine seront asséchées par les rayons ultraviolets et se retrouveront sous forme de poudre jaune sur les filtres. Quant aux composés chimiques, ils seront oxydés par le procédé photolytique des ultraviolets : les rayons UV de hautes fréquences sont suffisamment énergétiques pour activer les molécules organiques et accélérer les réactions chimiques d’oxydation dans l’air. Les odeurs sont oxydées par le procédé de photolyse qui amorce la rupture des liaisons chimiques par l’action de la lumière ultraviolette. Les contaminants chimiques organiques sont donc décomposés et rendus inoffensifs en CO2 et H2O.

DIMENSIONNER L’ÉQUIPEMENT
Il faut prévoir de 6 à 8 changements d’air par heure. On réduit ainsi la norme d’apport d’air frais des deux tiers.

Une unité Sanuvair® S300 (de 300 cfm) sera suffisante pour un local de 2 400 pi3(12 X 20 X 10) pour 7,5 changements à l’heure.

Une unité Sanuvair® S1000 (1000 cfm) sera suffisante pour un local de 9 600 pi3 (24 X 40 X 10) pour 6,25 changements à l’heure.

LES INSTALLATIONS POSSIBLES

De nombreux bâtiments et établissements peuvent être équipés d’unités de purification de l’air pour lutter contre la fumée de tabac, tels que les CHSLD, les résidences privées, les salles de Poker, les bingos amérindiens, ou les bars à cigares.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Stériliser les contaminants aéroportés

Stériliser les contaminants aéroportés

Des études démontrent que les infections nosocomiales coûtent annuellement aux services hospitaliers d’Amérique du Nord de 30 à 40 milliards de dollars. Comme la prévention est possible, les compagnies d’assurances ont exclu toute compensation, laissant aux hôpitaux les poursuites et recours intentés contre eux. La cause probable de ces maladies est les bactéries et les virus en surface ou aéroportés par les systèmes de ventilation.

L’unité BioWall de Sanuvox est sans doute le système de stérilisation de l’air disponible le plus efficace pour détruire jusqu’à 99,9999% des bio-contaminants, tels que les virus et les bactéries qui circulent dans le système de ventilation sans perte de pression, contrairement à des filtres qui demandent des remplacements coûteux. L’installation de l’unité parallèlement au flot d’air permet une exposition prolongée des bio-contaminants aux UV.

LES ÉQUIPEMENTS UTILISÉS

Unités de purification de l’air BioWall installée parallèlement au flot d’air dans la gaine de ventilation, permettant ainsi un temps de contact suffisant à la stérilisation. L’intensité UV-C de chacune des lampes peut être est mesurée en temps réel avec le multicapteur optionnel, garantissant ainsi une élimination jusqu’à 99,9999% des bacilles spécifiés.

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

Créer une chambre de stérilisation sur 5 pieds de distance, dans un conduit dont les parois seront recouvertes d’aluminium réfléchissant. Les calculs de stérilisation tiennent compte de la vitesse de l’air, de la taille de la chambre et de la dose létale du bacille à éradiquer (ex : TB). En fonction du pourcentage de stérilisation exigé, le nombre d’unités BioWall peut varier. Le multicapteur UV-C garantit, quant à lui, que la puissance UV-C émise est conforme à celle réclamée tout au long de son utilisation.

LES PROPRIÉTÉS GERMICIDES DES UV-C

La longueur d’onde (UVC 254nm) pour la phase de stérilisation est bien connue pour ses propriétés hautement germicides. L’effet du rayonnement ultraviolet sur les bactéries est abondamment documenté. En règle générale, cette relation est similaire à la courbe d’absorption d’un acide nucléique (ADN,) la base de tout organisme vivant. Le rendement germicide relatif avoisine les 100% parce que 90% du spectre énergétique émis par la source UV germicide est concentrée à 253,7 nm par l’utilisation d’une lampe à basse pression au mercure.

LES INSTALLATIONS POSSIBLES

De nombreux établissements et bâtiments peuvent être équipés de l’unité BioWall, comme les hôpitaux, les cliniques privées, les cliniques de fertilité, les tours de bureaux, et les établissements d’enseignement.

 

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Purifier l’air et détruire les biocontaminants aéroportés

Purifier l’air et détruire les bio-contaminants aéroportés

Il n’est pas inhabituel de constater à l’intérieur des bâtiments des odeurs, des contaminants ou des allergènes provenant de l’extérieur, diffusés par les entrées d’air frais. Restaurants et usines attenantes, odeurs de diesel des camions de livraison, kérosène des aéroports à proximité, etc., autant de sources d’odeurs désagréables qui sont distribuées par les systèmes de ventilation dans les bâtiments.

Les unités de purification d’air aux UV BioWall et Quattro de Sanuvox sont des solutions idéales à ces situations désagréables. Elles sont abordables et efficaces, moins restrictives que les méthodes absorbantes usuelles. Ces unités brevetées éradiquant les contaminants biologiques, tels que les moisissures, les bactéries, les virus, les germe et les allergènes. Elles diminuent les odeurs biologiques et chimiques, et les COV par recirculation.

Installées parallèlement au flot d’air, ces unités permettent de prolonger le temps de contact au rayonnement UV avec un minimum de restriction

EQUIPEMENTS UTILISÉS

Unités insérées parallèlement au flot d’air dans la gaine de ventilation du côté retour. Ces unités sont dotées de lampes UV-C germicide ayant chacune une section d’un pouce d’UV-V oxydante. Deux de ces sections sont masquées de papier aluminium. Si le procédé d’oxydation n’est pas satisfaisant, on ajuste l’oxydation en découvrant une section à la fois.

INSTALLATION TYPIQUE SUR CONDITIONNEUR D’AIR EN TOITURE

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

L’unité dotée de lampes UV purifie l’air de recirculation de deux façons :
1. La section germicide UV-C détruit les contaminants biologiques dans l’air (virus, moisissures, bactéries).
2. La section oxydante UV-V oxyde les composantes chimiques présentes dans l’air par photo- oxydation. Certaines unités sont conçues pour être « modulables » sur place (exemple : QUATTRO GX4).

ACTION SUR LES CONTAMINANTS BIOLOGIQUES ET CHIMIQUES

1- PHASE D’ACTIVATION :   H2O + O* –> OH* +OH*
Des photons énergétiques ultraviolets (170- 220nm) sont émis à partir d’une source à haute intensité permettant de décomposer les molécules d’oxygène en oxygène monoatomique activé.

2-PHASE DE RÉACTION :    OH*+P –> POH
Les atomes d’oxygène activé (O*) sont alors mélangés au courant d’air à traiter et réagissent avec n’importe quel composé chimique à base de carbone-hydrogène ou de souffre en les réduisant par oxydations successives à des sous-produits inodores et inoffensifs. Si les contaminants aéroportés sont moins nombreux que les atomes d’oxygène activé, il y aura alors formation d’ozone (O3) suite à l’oxydation normale des molécules d’oxygène (O2).

3-PHASE DE NEUTRALISATION (aussi appelée germicide) : O3+UV(C) –> O2+OH*: O+O –> O2
La longueur d’onde (UVC 254nm) pour la phase de stérilisation est bien connue pour ses propriétés hautement germicides.
Le rayonnement ultraviolet sur les bactéries est abondamment documenté.

DÉCOMPOSITION CHIMIQUE :

Formaldéhyde CH2O +OH* –> CO2 + H2O

Ammoniac NH3+OH* –> N2 + H2O

Styrène C8H8 + OH* –> CO2 + H2O

Mercaptans H2S + OH* –> SO2+ H2O

LES APPLICATIONS POSSIBLES

De nombreux bâtiments et établissements peuvent être équipés de ces unités de purification de l’air, tels que les bâtiments près des aéroports, les bureaux attenants à un entrepôt (diesel), les imprimeries, les restaurants, les ateliers mécaniques, ou les crematoriums.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Stériliser les surfaces par les UV : l’exemple du virus Ebola

Stériliser les surfaces par les UV : l’exemple du virus Ebola

Après le premier cas d’un patient atteint du virus Ebola (EVD) aux États-Unis et ceux de professionnels de santé, Sanuvox Technologies a reçu de nombreuses demandes relatives à l’efficacité de la stérilisation des surfaces par les UV contre ce virus, particulièrement dans les chambres des patients, les salles d’opération ou toutes autres espaces où la stérilisation de surface serait nécessaire.

Le système de stérilisation aux UV ASEPT.2X de Savuvox utilise deux tours interconnectées pour livrer une dose exceptionnellement puissante d’UV-C capable d’éliminer en un seul traitement le plus résistant des virus ou des bactéries. Testé en laboratoire, le système s’avère très efficace pour stériliser à l’aide les UV-C les surfaces fréquemment contaminées par de micro-organismes résistants, tels que SARM, ERV et C.difficile et ce jusqu’à 99.9999%. Le cycle d’opération ne dure que 5 minutes dans une chambre standard.

Quoique jamais testé directement contre le virus Ebola, le système Sanuvox a été démontré contre de nombreux autres pathogènes qui demandent une dose de stérilisation UV beaucoup plus grande que la dose UV-C relativement faible que requiert l’élimination du virus Ebola.

La stérilisation aux UV-C (254nm) est utilisée depuis des décennies dans les hôpitaux, ainsi que dans le traitement des eaux municipales. Plus récemment, des unités UV mobiles ont été utilisées en fin de cycle de nettoyage pour stériliser les chambres de patients. Néanmoins, ce que l’UV « n’éclaire » pas constitue une des limitations de cette technologie de stérilisation. Aussi, les zones d’ombres non soumises au rayonnement restent contaminées. Ceci peut inclure des zones hautement exposées, telles que les côtés du lit amovible ou les barrières, les tables, les télécommandes ou les boutons d’alarme. C’est pourquoi les systèmes conventionnels de stérilisation aux UV ne comportant qu’une seule unité doivent être repositionnés plusieurs fois dans une même chambre, afin d’exposer toutes les surfaces au rayonnement. Ce faisant, on augmente considérablement la durée du traitement et le temps des ressources affectées à déplacer l’équipement et à préparer la chambre pour les expositions successives.

Le système aux UV ASEPT.2X a été testé avec succès par les laboratoires ATS au Minnesota (États-Unis) et a démontré un taux de stérilisation de 99,9999% sur le SRAM, ERV et C.difficile en moins de 5 minutes. La commercialisation de ce système mobile comporte plusieurs exclusivités : un total de 8 détecteurs de mouvement aux infrarouges opérant sur 360 degrés sur chacune des unités, protégeant ainsi instantanément quiconque s’introduirait dans la chambre pendant le cycle de stérilisation ; une communication WIFI sécurisée entre les deux unités, offrant supervision et contrôle à distance à l’aide d’une tablette ou d’un téléphone intelligent ayant ces capacités de connexion.

Selon le Dr. Normand Brais Ph.D. et vice-président de Sanuvox Technologies, « l’énergie UV-C germicide est très efficace pour désactiver les pathogènes lorsqu’on fournit la dose appropriée. Le système ASEPT.2X est donc conçu pour produire en un seul cycle une très forte dose d’énergie ultraviolette dans une zone inoccupée procurant en quelques minutes une stérilisation qui atteint les 6 logs ».

Autres articles qui pourraient vous intéresser :